Les Talents Savéol… Une bien belle histoire.

C’est cet été que cette belle histoire a commencé et je ne pouvait faire autrement que d’y consacré au moins un article tellement cette aventure m’a marqué.

Il m’arrive souvent de participer à des concours culinaires, d’ailleurs il y en a peu que je ne fait pas car je trouve que c’est un bon moyen de se remettre en question en étant face à d’autres passionnés et ceux que j’affectionne particulièrement sont ceux où une finale en live doit nous départager.

Cette fois c’est Savéol qui organisait un concours de cuisine, pour lequel il fallait créer une recette avec comme seul produit imposé : la tomate (normal, non?). Le concours se déroulait sur plusieurs mois et le thème (concocté par le président du jury : Le Chef Thierry Marx) était à chaque fois différent.

Comme beaucoup, il a fallu que je m’y reprenne à plusieurs fois avant de convaincre le jury. Normal me direz vous, c’est quand même Thierry Marx qui sélectionnait les recettes finalistes et ce concours était ouvert à tous, amateur et professionnel, autant vous dire que le niveau était élevé.

Me voilà donc sur le premier thème, qui était la tomate crue et cuite. Je voulais pour le coup faire un clin d’œil au Chef, en intégrant dans ma recette une touche de moléculaire, mais je voulais pas trop m’éloigner de la tomate et l’idée me vient… De l’eau de tomate gélifiée.

En les faisant cela m’a fait penser à la rosée du matin, je donc composer ce que j’ai appelé : Bouquet de Savéol et sa rosée d’eau de tomate

photo 5

L’idée me semblait bonne, mais je vous l’ai dit le niveau était élevé, et je n’ai pas été sélectionné cette fois ci.

Me voilà reparti avec le nouveau thème : la tomate sucrée

Mon idée était de faire du salé mais qui ressemblait à un dessert avec toujours mon « clin d’œil » au Chef.

Je propose donc un sablé craquant au Parmesan, chutney de tomates au miel et épices et Panna Cotta de Mozzarella

DSC00230

Encore loupé, je vais arrêter de faire des clins d’œil, ça va commencer à se voir…

Nouvelle session, nouveau thème : La tomate glacée

Une glace à la tomate…intéressant. J’avais déjà fait du sorbet à la tomate ou du granité, mais jamais de la tomate en crème glacée. Qu’à cela ne tienne je me met donc au travail et propose un parfait glacé à la tomate, framboises et basilic

tomate glacée

Et enfin, le jury me sélectionne….

La première étape était franchie, le rendez vous était pris pour le 10 Octobre 2014 pour disputer la finale, 5 sélectionnés, un gagnant….

Et le gain, me direz vous? Une semaine de stage dans l’école de cuisine de Thierry Marx.

La veille, nous avions tous été invité à dîner au restaurant du Chef, le Mandarin Oriental (rien que çà).

C’était l’occasion de nous rencontrer (tous les 5) accompagnés des organisatrices du concours Anne Lise et Cécile.Nous avons tous rapidement sympathisé et au bout de quelques minutes c’était comme si nous nous connaissions depuis des années.

Un de mes nouveaux amis, Christophe, a d’ailleurs publié un article sur son Blog « Thermostat 7 » qui décrit bien ce qu’on a vécu pendant cette soirée et même ces 2 journées.

Nous voilà donc, le lendemain, réunis pour le petit dèj, avant de disputer cette finale qui devait nous départager. Le principe était simple, un panier mystère, ou devrais je dire un buffet rempli à ras bord de produits de toutes sortes, et 60 minutes pour créer une recette sur un thème imaginé par le Chef Marx.

Nous découvrons donc les ingrédients mis à notre disposition, il y avait entre autres des huitres, des st jacques, du Bar, de l’agneau ou du porc, et des tomates bien sûr. Et le thème nous ai annoncé : se sera une salade brestoise.

Voyant nos airs surpris, le chef nous rassure, enfin presque, en nous disant que c’est une salade de son invention et qu’elle n’existe pas, il fallait donc créer une recette qui nous faisait penser à cette salade. Le but était donc de ne pas se perdre dans la profusion de produits qui nous étaient proposés et de faire honneur au jury en 60 minutes.

Le chrono lancé, nous nous sommes tous mis au travail, afin de sortir nos 5 assiettes dans le temps impartis. Je passe sur la panique, le stress et le trou noir intersidéral que j’ai pu avoir à ce moment là.

5 bonnes minutes se sont écoulées avant d’avoir une idée, mais cette fois je l’avais : Une salade de tomates en cru et cuit, Bar poché au cidre et son émulsion de salicorne, chips de sarrasin.

Les 60 minutes écoulées, nous levons tous les mains à la Top Chef, et le sort en était jeté.

J’ai ,comme mes nouveaux amis, fait de mon mieux et j’espérais vraiment ne pas décevoir le jury.

saveol_-_finale_des_talents_2014_-2

Nous voilà tous devant le Chef Marx, alignés comme devant le peloton d’exécution (oui nous n’étions pas rassurés), et le résultat tombe après des critiques dans l’ensemble toutes positives concernant les plats de chacun, le chef me désigne vainqueur de cette battle…..

Une immense joie m’envahie et me demande encore si c’est bien moi qu’il a désigné, car il est vrai que nous avons tous fait de belles assiettes et que les résultat était serrés.

Vivre tout çà en seulement deux jours jours…les talents Savéol est une bien belle histoire….

Dans un prochain post, je reviendrai sur cette semaine de formation…

Laisser un commentaire