Suprêmes de poulet fermier rôtis sur le bateau, cannellonis de poireaux et jus gras

Il y a quelques jours j’ai eu envie de me faire plaisir et bien évidemment vous faire plaisir par la même occasion, j’ai décidé de lancer le défi de la boîte mystère, un peu comme dans la célèbre émission Masterchef.

J’y ai pris beaucoup de plaisir, et aux vues des différents commentaires que j’ai reçu, vous aussi… C’est mon ami Jenna qui a remporté haut la main cette première session, et elle n’a pas démérité…j’avais adoré sa proposition de velouté de carotte violette.

Il était donc naturel que se soit à elle de proposer sa boîte mystère. Même si elle est pas mal occupée, elle m’a fait le plaisir et l’honneur de proposer la sienne: Le poulet fermier. Perpétuant ainsi ma démarche de partage et de plaisir qui deviendra peut être, qui sait une tradition….

Et pour cette occasion, j’ai décidé de mettre à l’honneur ce produit si particulier et si goûteux, en travaillant les suprêmes que j’ai rôtis sur le bateau.

Risotto de coquillettes, mousse aux deux jambons et chips de Pata negra, jus de volaille truffée

C’est bien connu, j’adore les défis, et je dois dire qu’en ce moment je suis à fond dedans, comme une envie irrépressible de faire découvrir ma passion pour la cuisine et la partager avec le plus grand nombre.

La fois dernière c’est moi qui était à l’origine d’un défi, la boite mystère.

Cette fois c’est mon ami Julien, passionné comme moi qui m’en a lancé un. Il est évident que non seulement je ne pouvais refuser, mais que je devais me montrer à la hauteur, et je dois vous dire qu’il n’a pas lésiner. Son défi, réinventer un grand classique que tout le monde connait : les coquillettes au jambon.

Je me suis donc penché sur la question, j’ai réfléchis à comment je pouvais réinterpréter ce plat tout en gardant tous ses traceurs et en essayant de le sublimer.

La blanquette de veau de ma grand-mère

Aujourd’hui j’avais envie de partager avec vous quelques trucs et astuces et vous révéler la recette de blanquette de veau que ma grand-mère nous préparait, généralement le dimanche, pour les repas qui réunissaient toute la famille. C’est un incontournable de la cuisine française, qui nécessite un peu de patience, comme tous plats mijotés, mais le résultat en vaut la chandelle, et foi de passionné toqué vous ne serez pas déçus…

Tout d’abord avant de partir tête baissée dans l’explication de la recette, je vous donne un truc que j’ai appris lors d’une rencontre avec un grand chef et qui marche non seulement à tous les coups mais aussi avec toutes les viandes (le boeuf, le veau, le porc….). Cet astuce permet à la viande d’être d’une tendreté incomparable et ce pour n’importe quelle cuisson que vous lui réserverait. Je peux vous garantir que depuis qu’on m’a donné cette astuce, à chaque fois que je cuisine une viande, je l’utilise.

Qui ne s’est jamais « casser » les dents sur un morceau de viande qui pourtant semblait être délicieux dans la vitrine et vous donnez déjà envie de filer dans votre cuisine. Bien entendu le choix du morceau rentre en jeu selon la recette que vous souhaitez préparer, mais la qualité de la viande compte aussi et malheureusement il est souvent trop tard quand on s’en aperçoit.

Défi de la boite Mystère, la carotte : Shortbread au fenouil confit, purée de carotte aux graines de fenouil torréfiées et coriandre, carottes arc en ciel glaçées

Il y a quelques jours, au sortir de mon expérience Masterchef, quelque peu décevante mais au combien enrichissante car j’y ai rencontré des passionnés comme moi, des personnes formidables avec qui j’ai pu partager des moments extraordinaires, j’avais envie de lancer un défi à toutes les personnes qui me suivent, mes nouveaux amis et ceux qui découvrent tous les jours ma passion et mes recettes.

Défi bien connu des passionnés de cuisine et de cette émission, peut être parce que j’avais un sentiment d’inachevé, bref une envie de partager ma cuisine : le défi de la boite mystère.

Et pour cette première, je voulais qu’elle soit à la fois simple et permettant de laisser libre cours à votre imagination et votre talents, j’ai donc choisi un produit de saison : la carotte.

Tomates Rubis, mousse de poivrons à la coriandre et citron vert

Récemment j’ai été contacté par Cécile de l’agence Léonard, que j’avais rencontré lors du concours Les Talents Savéol, et qui souhaitait que je créer une recette pour mettre en valeur un produit de la fameuse coopérative : La tomate Rubis.

En effet, l’agence Léonard est en charge d’une opération promotionnelle pour la marque et a donc fait appel à moi. Je ne vous cache pas que j’étais flatté et fier.

Ni une ni deux, je me met donc au travail et lui fait quelques propositions pour enfin être d’accord sur une recette qui était à la fois simple, goûteuse et qui mettait en valeur cette tomate aux saveurs douces et sucrées.

Soja aux huîtres pochées façon risotto – Plat de sélection Masterchef 2015

C’était ce mercredi, et après une première étape de franchie, me voilà dans la grande cuisine de l’émission Masterchef 2015.

La première épreuve était de faire un plat froid, qu’il soit sucré ou salé. En ce qui me concerne j’ai opté pour un plat salé, et comme j’adore cuisiner les produits de la mer et que je souhaitez également mettre en valeur ma région, j’ai décidé de mettre à l’honneur les huîtres de Bouzigues.

Malheureusement pour moi, cela n’a pas suffit mais il faut préciser qu’il y avait du niveau cette année, et qu’après tout sur plus de 10 000 personnes, être arrivé dans les 300 derniers, c’est pas si mal.

J’ai passé de très bons moments, noué de nouvelles amitiés dont bistro de jenna, papa en cuisine, kim et tant d’autres, merci à vous pour ces moments de cuisines partagés.

[ Vidéo recette facile et rapide ] Comment faire une omelette qui déchire en 2mn30

LA recette facile et rapide par excellence : une omelette ! Au fromage, au jambon ou aux champignons ou les 3 … Une omelette oui mais … une omelette qui déchire … ça c’est autre chose.

La dernière fois que j’ai discuté, de cuisine bien sûr, avec mon ami Christophe, il m’ a gentiment, faute de quoi il ne m’adresserai plus la parole, demandé de lui donner ma recette ou plutôt la technique que j’ai apprise pour faire une véritable omelette de chef.

Vinaigrette d’agrumes

Lors de mon stage dans les cuisines du chef Thierry Marx, j’ai énormément appris…. des techniques, des trucs et astuces de chef et des recettes d’une simplicité déconcertante.

Celle que je partage avec vous aujourd’hui fait partie de la dernière catégorie, simple et bon et quand je l’ai faite la première fois je ne vous cache pas qu’en voyant ce que je devais utiliser, j’ai eu….comment dire…. quelques doutes….

Et pourtant, le résultat était là.

Une sauce aux agrumes divinement bonne, facile à faire, qui peut s’utiliser chaude ou froide et que vous pouvez facilement conserver 8 à 10 jours, bref tout ce que j’aime.

Elle accompagnera à merveille des noix de St jacques ou du magret de canard rôti par exemple… imaginez, créez… faites vous plaisir.

St Jacques en tempura de clémentine, vinaigrette d’agrumes

C’est la saison des St Jacques et je peux vous assurer que cela n’a rien à voir avec celle que vous pouvez trouver en supermarché, bien au frais dans leur sachet….. J’adore les St Jacques, elles sont faciles à préparer et se déclinent en une multitude de recettes, froides comme chaudes.

Aujourd’hui je souhaitez vous faire partager une recette de Thierry Marx que j’ai associé avec une vinaigrette d’agrumes, parce qu’on peut se faire plaisir sans se prendre la tête, faire bon en toute simplicité…