Suprêmes de poulet fermier rôtis sur le bateau, cannellonis de poireaux et jus gras

Il y a quelques jours j’ai eu envie de me faire plaisir et bien évidemment vous faire plaisir par la même occasion, j’ai décidé de lancer le défi de la boîte mystère, un peu comme dans la célèbre émission Masterchef.

J’y ai pris beaucoup de plaisir, et aux vues des différents commentaires que j’ai reçu, vous aussi… C’est mon ami Jenna qui a remporté haut la main cette première session, et elle n’a pas démérité…j’avais adoré sa proposition de velouté de carotte violette.

Il était donc naturel que se soit à elle de proposer sa boîte mystère. Même si elle est pas mal occupée, elle m’a fait le plaisir et l’honneur de proposer la sienne: Le poulet fermier. Perpétuant ainsi ma démarche de partage et de plaisir qui deviendra peut être, qui sait une tradition….

Et pour cette occasion, j’ai décidé de mettre à l’honneur ce produit si particulier et si goûteux, en travaillant les suprêmes que j’ai rôtis sur le bateau.

C’est une technique ou plutôt une astuce de cuisinier qui consiste à cuire sur la carcasse, permettant ainsi à la viande de garder son moelleux.

Je vous propose donc ma recette de :

Suprêmes de poulet fermier rôtis sur le bateau, cannellonis de poireaux et jus gras

Poulet fermier rôti (1)

Poulet fermier rôti (4)

Poulet fermier rôti (3)

 

✎ Les ingrédients pour 4 personnes :

  • 1 poulet fermier de 1kg 200 environ
  • 6 poireaux
  • 2 carottes
  • 1 oignon
  • 1 bouquet garni
  • 1 branche de céleri
  • 4 gousse d’ail
  • thym frais
  • 10 cl de vin blanc
  • 2 gousses d’ail
  • 50 g de beurre
  • 10 cl d’huile d’arachide
  • 10 cl d’huile d’olive
  • sel
  • poivre

 

♨ La Recette :

Retirez les cuisses en sectionnant l’os à la jointure et les ailes. Laisser les suprêmes sur la carcasse et couper le bateau (fendre le thorax pour séparer la carcasse des blancs de volaille, les deux blancs de volaille restant attachés entre eux et étant maintenus par le coffre).

Préchauffez le four à 200°C.

Dans une cocotte en fonte bien chaude, ajouter un mélange de 10 g de beurre et une cuillère à soupe d’huile d’arachide et mettre à dorer les suprêmes. débarrasser dans une plaque, ajouter l’ail en chemise (avec la peau), le thym frais et terminer la cuisson au four (environ 25 minutes)

Lavez et éplucher la carotte et la détailler en gros bâtonnets. Ciselez le céleri et l’oignon.

Dans une casserole, sur feu vif, faites colorer les os de poulet avec un mélange de beurre et d’huile d’arachide afin d’obtenir des sucs de cuisson ( que la viande accroche dans le fond de la casserole sans brûler). Ajouter la carotte, l’oignon et le céleri et déglacez avec un peu de vin blanc. laissez réduire et couvrez d’eau à hauteur. Laisser réduire à feu moyen. Quand le jus à réduit de moitié, filtrez le jus et montez à l’huile d’olive avec un fouet, et réservez au chaud (au bain marie).

Mettre une grande casserole d’eau salée sur le feu et portez à ébullition.

Pendant ce temps, nettoyer vos poireaux, coupez le vert et réservez les fanes, prélevez les 2 premières « feuilles » de chaque poireau et émincez le reste.

Dans une casserole sur feu moyen, faite fondre du beurre et ajouter le poireau émincé avec un peu d’eau, assaisonnez en sel. Couvrez et laissez cuire 10 minutes jusqu’à ce que toute l’eau se soit évaporée. Réservez.

Blanchir les feuilles de poireaux dans l’eau bouillante (5 minutes environ), puis rafraîchir dans un bain d’eau glacée.

Disposez vos feuilles de poireaux, ajoutez la fondue de poireau sur un des bords et roulez sur elle même afin d’obtenir un cannelloni. Réservez.

Faites frire vos fanes de poireaux dans une casserole d’huile de friture bien chaude. Egouttez et réservez.

Dressage

Poulet fermier rôti (6)

Dans une assiette, disposez un peu de fondue de poireau (si il vous en reste), poser les suprêmes, levés de la carcasse, ajouter vos cannellonis de poireaux, les fanes frites et agrémentez de jus gras (PS: ce jus porte bien son nom…il est gras….mais purée que c’est bon….). Dégustez aussitôt.

Si t’as suivi…. c’est à toi de jouer….alors ➸ ➸ ➸ File dans ta cuisine….

La blanquette de veau de ma grand-mère

Aujourd’hui j’avais envie de partager avec vous quelques trucs et astuces et vous révéler la recette de blanquette de veau que ma grand-mère nous préparait, généralement le dimanche, pour les repas qui réunissaient toute la famille. C’est un incontournable de la cuisine française, qui nécessite un peu de patience, comme tous plats mijotés, mais le résultat en vaut la chandelle, et foi de passionné toqué vous ne serez pas déçus…

Tout d’abord avant de partir tête baissée dans l’explication de la recette, je vous donne un truc que j’ai appris lors d’une rencontre avec un grand chef et qui marche non seulement à tous les coups mais aussi avec toutes les viandes (le boeuf, le veau, le porc….). Cet astuce permet à la viande d’être d’une tendreté incomparable et ce pour n’importe quelle cuisson que vous lui réserverait. Je peux vous garantir que depuis qu’on m’a donné cette astuce, à chaque fois que je cuisine une viande, je l’utilise.

Qui ne s’est jamais « casser » les dents sur un morceau de viande qui pourtant semblait être délicieux dans la vitrine et vous donnez déjà envie de filer dans votre cuisine. Bien entendu le choix du morceau rentre en jeu selon la recette que vous souhaitez préparer, mais la qualité de la viande compte aussi et malheureusement il est souvent trop tard quand on s’en aperçoit.

Pour éviter tous ces désagréments et pester après avoir passé du temps dans votre cuisine, pour qu’au final le résultat ne soit pas à la hauteur de votre travail, cette astuce c’est : le bicarbonate de sodium alimentaire.

C’est tout simple, faire mariner votre viande au moins deux heures dans 50 cl d’eau avec 2 cuillères à café de bicarbonate en retournant au moins une fois vos morceaux de viandes.

 

✎ Les ingrédients pour 4 à 6 personnes :

  • 1 kg 200 de veau ( tendron, jarret et épaule)
  • 6 carottes
  • 1 poireaux
  • 150 g de champignons de paris
  • 1 oignon
  • 2 jaunes d’oeuf
  • 50 g de crème fraîche d’Isigny
  • le jus d’1/2 citron
  • 1 bouquet garni
  • 75 g de beurre
  • 60 g de farine tamisée
  • baies rose
  • baies de Sichuan
  • 2 clos de girofle
  • fleur de sel
  • sel
  • poivre

 

blanquette de veau 2

♨ La Recette :

Coupez votre viande préalablement marinée en gros cubes (parer et dégraisser si besoin). Mettez les morceaux de viande dans une grande marmite et couvrir d’eau froide. Portez à ébullition, écumer régulièrement, et laissez cuire 5 minutes.

Pendant ce temps, préparez votre garniture aromatique. Lavez, épluchez et coupez 2 carottes en gros bâtonnets. Coupez le vert du poireau en morceaux et conservez le blanc. Emincez votre oignon.

Autre astuce de chef : lorsque que vous devez aromatiser un plat mijoté, avec des baies, du poivre en grains ou des clous de girofle, il devient vite compliqué de les récupérer et généralement elle se retrouve dans notre assiette puis dans votre bouche ou celle d’un de vos invités, et vous avouerez que c’est pas génial. Pour évitez cela, mettez toutes vos épices entières dans une boule à thé que vous mettrez dans votre préparation, les épices aromatiseront votre plat de la même manière.

Mettez donc vos épices dans votre boule à thé.

Débarrassez la viande dans un bain d’eau glacée, rincez et remettre dans une marmite, ajoutez la garniture aromatique et les épices et couvrir à nouveau d’eau froide assaisonnée avec du gros sel, le niveau de l’eau doit être de 2 à 3 cm au dessus de la viande. Portez à ébullition, puis laissez mijoter à feux doux et à couvert pendant 45 minutes à 1 heure.

Pendant la cuisson de la viande, lavez vos légumes restants. Coupez les carottes épluchées et le blanc de poireau en rondelles épaisses, émincez les champignons.

Mettez les champignons dans un casserole avec 15 g de beurre, le jus de citron et couvrir d’eau, portez à ébullition et laisser cuire 10 minutes. Egouttez en conservant 10 cl de jus de cuisson. Réservez.

Faites blanchir dans une casserole d’eau salée, les carottes et le blanc de poireau, 15 à 20 minutes, vérifier la cuisson avec la pointe d’un couteau. Réservez.

Décantez votre viande (séparer la viande du bouillon et de la garniture), et conservez 1 litre de bouillon filtré.

Remettez la viande dans votre marmite avec les carottes, le blanc de poireau et les champignons

Préparez le velouté.

Faite un roux blanc, en faisant fondre 60 g de beurre sans coloration dans une casserole, ajoutez ensuite la farine, mélangez au fouet puis ajoutez le bouillon petit à petit et 10 cl de jus de champignon. Portez à ébullition et laissez cuire environ 10 minutes.

Mélangez les jaunes d’oeuf avec la crème et ajoutez au velouté hors du feu puis remettre sur feu doux jusqu’à obtention d’une consistance nappante.

Versez votre sauce sur la viande et les légumes et remettre sur feu très doux ou au bain marie jusqu’au moment du service. Accompagnez avec du riz blanc, pilaf ou même un risotto aux champignons.

blanquette de veau 3

blanquette de veau 4

Si t’as suivi…. c’est à toi de jouer….alors ➸ ➸ ➸ File dans ta cuisine….

Cromesquis de poulet, coeur coulant d’épices douces

Quand les potes viennent prendre l’apéro à la maison, vous n’avez jamais eu envie de servir autre chose que des chips et des cacahuètes?

C’est vrai qu’on est souvent en manque d’idées et on peut avoir tendance à aller au plus simple et acheter tout prêt au supermarché, mais c’est tellement meilleur quand c’est fait maison.

Voilà donc une idée qui change sans forcément se compliquer la vie, une recette simple, rapide et qui fait toujours un bel effet.

Et si comme moi il vous reste des filets de poulet mais pas assez pour en faire un repas, essayez cette recette….

 

✎ Les ingrédients pour 4-6 personnes :

  • 2 filets de poulet
  • 2 gousses d’ail
  • 1 oignon
  • 2 tomates
  • 5 pétales de tomates séchées
  • ½ citron confit
  • 2 cuillères à soupe de curry
  • 1 cuillère à café de gingembre
  • ½ cuillère à café de cannelle
  • 40cl de lait de coco
  • 50g de chapelure fine
  • 50g de graines de sésame
  • 50g de pavot
  • 2 oeufs
  • 50g de farine
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 litre d’huile de friture
  • Sel/Poivre

♨ La Recette :

Le cœur coulant

Mixer les gousses d’ail épluchées, les tomates et l’oignon et faire revenir dans une casserole avec 1 cuillère à soupe d’huile d’olive.

 

Ajouter la cannelle, le gingembre et le curry, mélanger et laisser cuire une à deux minutes afin que les épices exaltent leur saveurs puis ajouter le lait de coco, mélanger et laisser cuire à feu doux 30 mn.

Disposer la sauce dans un bac à glaçons et mettre au congélateur minimum 2 heures.

La farce de poulet

Mixer les filets de poulet, les pétales de tomates séchées, 1 cuillère à soupe d’huile d’olive et le citron confit. Saler/Poivrer. Réserver.

Les cromesquis

Former une petite boule de farce de poulet dans le creux de la main, et insérer un “glaçon” de sauce au centre.

Préparer 5 assiettes pour :

 

La farine / Les oeufs battus / La chapelure / Le sésame / Le pavot.

Paner les boulettes de poulet : farine, oeuf, puis au choix la chapelure, le sésame ou le pavot.

 

Mettre à chauffer votre huile de friture et préchauffer le four à 150°.

Faire frire vos cromesquis puis, après les avoir disposer sur un papier absorbant, finissez la cuisson au four 8 à 10mn.

Dégustez vos cromesquis accompagnés de sauce aux épices douces.

 

Si t’as suivi…. c’est à toi de jouer….alors ➸ ➸ ➸ File dans ta cuisine….