Dorade juste rôtie et sa béarnaise au yuzu, carottes glaçées et légumes oubliés fondants

Il y a quelques mois, un chef que j’adore, et qui d’ailleurs m’a donné l’envie et la passion de la cuisine, Cyril Lignac, lança une gamme de casseroles. Pour l’occasion, il organise un concours, et vous pensez bien que je ne pouvez pas passer à côté l’occasion de le rencontrer.

Le défi était simple…des produits imposés et un ustensile de sa gamme à utiliser…

A gagner, me direz vous….la chance de le rencontrer et de partager un moment de cuisine avec lui….

Artichaut violet en toute simplicité

Pour moi la meilleure façon de cuisiner l’artichaut est cuit dans un bouillon (de volaille ou de légumes), un concassé de tomates et des lardons juste poêlés….un régal

Je vous livre donc ma recette d’artichaut en toute simplicité…

Défi de la boite Mystère, la carotte : Shortbread au fenouil confit, purée de carotte aux graines de fenouil torréfiées et coriandre, carottes arc en ciel glaçées

Il y a quelques jours, au sortir de mon expérience Masterchef, quelque peu décevante mais au combien enrichissante car j’y ai rencontré des passionnés comme moi, des personnes formidables avec qui j’ai pu partager des moments extraordinaires, j’avais envie de lancer un défi à toutes les personnes qui me suivent, mes nouveaux amis et ceux qui découvrent tous les jours ma passion et mes recettes.

Défi bien connu des passionnés de cuisine et de cette émission, peut être parce que j’avais un sentiment d’inachevé, bref une envie de partager ma cuisine : le défi de la boite mystère.

Et pour cette première, je voulais qu’elle soit à la fois simple et permettant de laisser libre cours à votre imagination et votre talents, j’ai donc choisi un produit de saison : la carotte.

Soja aux huîtres pochées façon risotto – Plat de sélection Masterchef 2015

C’était ce mercredi, et après une première étape de franchie, me voilà dans la grande cuisine de l’émission Masterchef 2015.

La première épreuve était de faire un plat froid, qu’il soit sucré ou salé. En ce qui me concerne j’ai opté pour un plat salé, et comme j’adore cuisiner les produits de la mer et que je souhaitez également mettre en valeur ma région, j’ai décidé de mettre à l’honneur les huîtres de Bouzigues.

Malheureusement pour moi, cela n’a pas suffit mais il faut préciser qu’il y avait du niveau cette année, et qu’après tout sur plus de 10 000 personnes, être arrivé dans les 300 derniers, c’est pas si mal.

J’ai passé de très bons moments, noué de nouvelles amitiés dont bistro de jenna, papa en cuisine, kim et tant d’autres, merci à vous pour ces moments de cuisines partagés.

Salade de tomates crues et cuites, Bar poché au cidre et son émulsion de Salicorne, chips de sarrazin

Je profite de l’occasion que m’a donné Savéol, organisateur du concours culinaire « Les Talents Savéol », en me demandant de leur envoyer la recette de la « Salade Brestoise » que j’ai présenté pour la finale du concours qui s’est déroulé en octobre à Paris sous l’œil du Chef Thierry Marx.

Je ne vous cache pas que m’y replonger, quelques jours après, m’a donné beaucoup de plaisir.

Voici donc la recette telle que je l’ai imaginé et réalisé.

Les Talents Savéol… Une bien belle histoire.

C’est cet été que cette belle histoire a commencé et je ne pouvait faire autrement que d’y consacré au moins un article tellement cette aventure m’a marqué.

Il m’arrive souvent de participer à des concours culinaires, d’ailleurs il y en a peu que je ne fait pas car je trouve que c’est un bon moyen de se remettre en question en étant face à d’autres passionnés et ceux que j’affectionne particulièrement sont ceux où une finale en live doit nous départager.

Cette fois c’est Savéol qui organisait un concours de cuisine, pour lequel il fallait créer une recette avec comme seul produit imposé : la tomate (normal, non?). Le concours se déroulait sur plusieurs mois et le thème (concocté par le président du jury : Le Chef Thierry Marx) était à chaque fois différent.

Parfait glacé à la tomate, framboises et basilic

Ce mois ci, pour le concours « les talents savéol », le thème proposée par le Chef Marx était : la tomate givrée.

J’avais cette fois ci une idée bien précise de ce que je voulais faire, une glace et non un sorbet à la tomate. Je vous livre ma recette, et je dois dire que j’en suis fier car elle m’a permise, enfin, d’obtenir le « sésame » pour la finale.

Sablé craquant au Parmesan, chutney de tomates au miel et épices et Panna Cotta de Mozzarella

Deuxième session du concours savéol, deuxième chance d’être sélectionné et cette fois le thème est « la tomate sucrée ». Pas besoin de vous rappeler que la tomate est un fruit et qu’il était presque logique que le Chef Marx nous propose d’utiliser la tomate comme telle.

Pour ma part, ce thème m’a pas mal inspiré. Immédiatement tout le monde aurait pensé à faire un dessert, et me disant çà je voulais prendre le contre pied en proposant une entrée sucrée/salée qui serait dressée comme un dessert :

Flétan poché et shirataki de konjac au jus de palourdes

En tant que passionné de cuisine, dès que j’en ai l’occasion, je participe à certains concours culinaire.

J’en fait beaucoup, et vous retrouverez certaines recettes dans d’autres post, mais je préfère et de loin, les concours où avec un produit imposé on doit imaginer et créer une recette de toute pièce.

J’adore les défis….Et celui ci était de taille car il fallait créer une recette à base de Konjac….Konjac? Kezako…..?